Page:Guillot - Le dit des rues de Paris (1300), préface, notes et glossaire de Mareuse, 1875.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


D’iluec ne fu pas mon Cuer lons,
La ruele, trouvai briement
De Saint-Chriſtofle[1], & enſement
La rue du Parvis[2] bien près,
Et la rue du Cloiſtre[3] après ;
Et la Grant-rue Saint-Chriſtofle[4] :
Je vi par le trelis d’un coffre
En la rue Saint-Père à Beus[5]

  1. De la rue Neuve-Notre-Dame à la rue Saint-Christofle,

    Cette rue, désignée plus tard sous le nom de rue de Venise, n’existe plus aujourd’hui.

  2. De la rue Neuve-Notre-Dame à la grant-rue Saint-Christofle.

    C’est la place du Parvis actuelle.

  3. Du Parvis-Notre-Dame à la Seine.

    La rue a tiré son nom du Cloitre-Notre-Dame, sur lequel elle a été construite.

  4. Du Parvis-Notre-Dame à la rue Marcé-Palu.

    C’était autrefois la rue Regreterie. Le nom de grant rue Saint-Christofle lui vient de ce que l’église Saint-Christofle se trouvait entre cette rue et la petite rue Saint-Christofle. Elle n’existe plus aujourd’hui.

  5. De la rue du Marmouset au Parvis-Notre-Dame.

    Elle s’est appelée aussi rue de la Couronne. Son