Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/337

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


La Charité. Quoi donc ?

ANTOINE.

Des ombres qui se promènent tout à l’entour. L’Espérance. Ne tourne pas les yeux de ce côté-là. La Foi. D’où vient que tu trembles et que la terreur, comme un vent froid, passe dans ta chevelure ? Les Péchés hurlant. Ohé ! Ohé ! … ouâh ! … xi ! … tsi ! … uxice !

ANTOINE.

Protégez-moi ! Les Péchés. Rrrrh ! Rrrrh ! Sssssice !

ANTOINE.

Oh ! Comme elles sifflent ! La Foi. Ne les écoute pas. La Charité. Pense à Dieu. L’Espérance. Elles s’en iront.

ANTOINE

prêtant l’oreille. Mais elles approchent.