Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/402

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Le Sadhuzag. Mais quand je me tourne vers le vent d’est et que j’incline devan moi mon bois, touffu comme un bataillon de lances, il e part un bruit terrible et tout fuit : les oiseaux à tire d’aile, les bêtes féroces au grand galop, les reptiles pressant leurs anneaux. Sous le vent qui sort de moi, les arbres se courbent de terreur, les torrents s’arrêtent, le calice des lotus s’éclate en morceaux, la terre se fend, et les herbes de la savane se hérissent toutes droites comme la chevelure d’un homme épouvanté… écoute ! Il abaisse en avant ses rameaux, d’où sort une musique épouvantable.

ANTOINE.

Tout craque, tout hurle, ça siffle dans ma tête comme l’ouragan dans une masure en ruines ; il me semble que je vais mourir. Est-ce que c’est la fin du monde ? La Licorne caracolant autour de saint Antoine en hennissant. Vois comme je suis jolie ! J’ai des sabots d’ivoire, des dents d’acier, la tête couleur de pourpre, le corps couleur de neige, et la corne de mon front est blanche par le bas, noire au milieu, rouge au bout. Des plaines de la Chaldée au désert tartare, sur les bords du Gange et dans la Mésopotamie, je vais, je cours, je reviens. Aux poils de mes paturons il s’est accroché des plantes du nord et du midi, un sillon de feu se fait sur mon passage, je dépasse les autruches ; je vais si vite que je traîne le vent. Je bois aux cascades, je frotte mon dos contre les palmiers, je me roule dans les bambous ; d’un bond j’aime à sauter les fleuves, et quand je passe par Persépolis je m’amuse à casser avec ma corne la figure des rois qui sont sculptés dans la montagne. La licorne piaffe, saute, rue, hennit. Le Griffon lion à bec d’aigle, garni d’ailes blanches ; il a le dos noir, le cou bleu, la poitrine orange. Moi, je sais les cavernes où ils dorment, les rois oubliés ; ils sont assis sur leur trône, avec la tiare et le manteau ; une chaîne qui sort de la muraille leur tient la tête droite, et leur sceptre