Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/646

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


des pilons, et il brûlera toutes les églises comme des poulaillers pleins de vermine.

Les mulets de ses esclaves, sur des litières de laurier, mangeront la farine des pauvres dans la crèche de Jésus-Christ. Il établira des gladiateurs sur le calvaire et, à la place du saint-sépulcre, un lupanar de femmes nègres qui auront des anneaux dans le nez et qui crieront des mots affreux.

Il marchera sur la mer, il volera dans les airs, et il s’enfoncera sous la terre, tel qu’un poissn qui plonge. Il élèvera des tempêtes, il calmera les flots.

Il fera fleurir les arbresmorts, il desséchera les arbres en fleurs. Des diamants ruisselleront sur ses sandales, des parfums sortiront de son haleine.

Partout où il portera les mains couleront des gouttes de sang, et il répondra : " je suis le messie ! "

ANTOINE

priant.

Colombe du saint-esprit, fais passer sur ma face le rafraîchissement des vents célestes !… ah !

Coulez ! Coulez ! Mes pleurs, et emportez mon âme dans le débordement continu de l’immense amour.

LE DIABLE.

Il appellera des magiciens de tous les pays. Il parlera tous les langages. Il connaîtra toutes les écritures. Ce sera comme si tout le monde était fou, et l’on se dira : " qu’y a-t-il ? Qu’y a-t-il ? " -et quand il aura prêché la terre pendant deux ans plus cent quatre-vingt-trois jours, qu’il aura persécuté les fidèles devenus des apostats ou des martyrs, qu’il aura ruiné les saints lieux, ouvert tous les cachots, égorgé tous les prêtres, accaparé les multitudes ; qu’il possédera des roaumes, des trésors, des armées, le ciel enverra à la fois le prophète élie et le prophète énoch : il tuera élie, il tuera énoch ; et leurs crânes grattés avec des fers de lance serviront de boît pour le fard et de cassolettes à parfum.

ANTOINE.

J’entends la voix du démon qui hurle autour de moi, mais avec ta force, ô Dieu puissant, je me rirai de ses fureurs. Je chanterai tes louanges durant l’épouvantement des tentations. Je suis comme un homme tombé à la mer et qui donne de grands coups de reins pour remonter dans la chaloupe. Accepte-moi !

Prends-moi ! Miséricore ! Miséricorde !