Page:Guy de Maupassant - Notre Cœur.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Un peu fatiguée bientôt de rester ainsi debout, elle dit à son image qui lui souriait toujours (et son image, dans la triple glace, remua les lèvres pour répéter) : « Nous allons bien voir, monsieur ! » Puis, traversant le cabinet, elle alla s’asseoir à son bureau.

Voici ce qu’elle écrivit :

« Cher monsieur Mariolle, venez me voir demain, à quatre heures. Je serai seule, et j’espère que je