Page:Hafiz - Quelques Odes, traduction Nicolas, 1898.djvu/43

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



V


Ô échanson ! lève-toi ! remplis la coupe ! jette une poignée de terre[1] sur les chagrins de l’avenir.


Mets-moi à la main une coupe de vin pour que je puisse rejeter loin de moi ce froc fait d’hypocrisie.


Bien que, auprès des hommes intelli-

  1. Idiotisme persan pour : N’aie aucun chagrin, méprise les vicissitudes de ce monde.