Page:Henri IV - Lettres Missives - Tome6.djvu/589

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE HENRI IV. 573 ANNÉE 1606 ` [1606.] — [I JANVIER. l Orig. autographe. — B. N. Fonds Béthune, Ms. (HSS, fol. I6. I Cop. — Suppl. fr. Ms. 1009-4. A MADAME DE MONGLAT. Madame de Monglat, Je vous fais ce mot et vous depesche ce lac nais es rés our vous dire ue madame de Verneuil faict estat de ‘l P P (1 s’en aller demain coucher à Samct-Germain en Laye, pour y Voir ses enfans. Faites—la loger au chasteau et les luy laissés voir ; elle ne verra point mon fils ny ma lille, si ce n’est par occasion, mais non par des- sein. Envoyés mon fils le chevalier et ma fille de Vendosme la voir. Je luy ay escript, pour ce dont vous me parlastes dernierement à Sainct- Germain, de la plainte que l’on vous avoit rapporté qu’elle faisoit de vous ; elle m’a mande que cela n’estoit, et qu’elle le vous diroit elle- mesme et vous tesmoigneroit, par la bonne chere qu’elle vous feroit, le contraire. Faites-la-luy de mesmes, et me mandés des nouvelles de mes enfans. Bonsoir, Madame de Monglat. Ce 11IJ° janvier, à Paris. HENRY. ` [1606.]-- 8 JANVIER. J Orig. autographe. — Collection de M. Feuillet de Conches. [A LA REINE.] ` Mon cœur, La Varane m’a trouvé encores au lict, car je jouay jusques à deux heures à la prime. Je m’en vais courre le cerf avec fort mauvais temps. Je seray jeudy au soir ou vendredy matin avec . vous. Je suis bien aise que vous preniés des pilleures, car vous en