Page:Henri Poincaré - Théorie analytique de la propagation de la chaleur, 1895.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SOLIDE RECTANGULAIRE INDÉFINI 37 satisfaire à l'équation : et on devra avoir à la surface : Nous supposerons h infini, c'est-à -dire que la conductibilité extérieure est assez grande pour que la surface du corps soit en équilibre de température avec le milieu ambiant. On aura donc à la surface : Supposons par exemple que l'on ait: f{x) étant une fonction donnée. Fourier recherche d'abord les cas où la solution V' se pré sente sous la forme : On aura dans ce cas: d'Y 0 =/(»)»• M