Page:Henry - Le Père Lachaise historique, monumental et biographique.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

En face d’ici se trouve le monument de BUACHE, célèbre géographe, ancien professeur et premier géographe de Louis XVI, auteur d’ouvrages précieux sur l’art de la navigation et la géographie.

Tout près d’ici, nous prenons à droite un petit sentier indiqué par une borne. En face de nous une petite colonne en marbre noir indique aux passants qui y prennent garde que là repose un des grands dignitaires de l’époque impériale, FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU, ancien ministre de l’intérieur, académicien, etc.

Poète précoce des dernières années du règne de Louis XVI et dernier président de l’Assemblée qui précéda la Convention, FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU se montra successivement grand admirateur de la liberté sous la république et du despotisme sous l’empire. Il a laissé beaucoup d’imitateurs.

Thérèse BOURGOING, dont nous rencontrons ensuite le monument, en descendant à droite le sentier de Talma, fut une actrice pleine de talent, de grâce et d’abandon. Élève de Mlle Dumesnil, elle débuta de la manière la plus brillante à l’âge de quatorze ans, en 1799, et adopta, dit-on, cette devise d’une grande famille : point géhennante, point géhennée.

Près du tombeau de Mlle Bourgoing se trouve celui de TALMA (79).

Ce grand artiste, l’un des plus glorieux soutiens de la scène française, créait simplement ce qu’il jouait. C’était lui qu’on allait voir, et non le prétexte que le premier gâcheur venu offrait à son génie. Ou lui doit