Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/118

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
82
KRIBIN-KROC’HEN

Kribin, s. f., carde : dér. de krib.

Kridi, vb., variante de krédi. V. ce mot.

Kridien, s. f., frisson, cymr. crit > cryd, vir. et gael. crith id. : d’un celt. *krit-u-, ags. hritha et vhal. *hritto > ritto « fièvre » ; cf. en outre vbr. crihot « il brandit », gael. cra/A « secouer », lit. kratyti id., gr. ϰραδ-άω (krad-aô) « je brandis », etc. V. sous krén et skrija.

Krien, kriénen, s. m., gratin : dér. de kri

Krîn : adj., sec, avare ; s. m., bois mort ; cymr. et vbr. crin, vir. crin, ir. crion et gael. crton, « décharné, petit » : soit un celt. */rrê-no-, qui équivaut au sk. çrâ-nâ, « cuit », d’où « épuisé par coction, desséché, flétri », etc. V. la rac. sous kraz.

Kriôa, vb., ronger, miner. Empr. fr. grigner (d’où grignoter).

Kriski, vb., variante de kreski. V. ce mot.

Kristen, s. m., chrétien. Empr. lat. christiânus.

Kristija, vb., hennir : peut-être « sacrer, jurer »en disant « sacristi ! », traduction plaisante du hennissement. Empr. fr.

Kristinen, s. f., peau qui se forme sur le lait qui bout : dér. d’une base *krûst-. Empr. lat. crusta « croûte » > *crasta.

1 Kriz, s. m., ride, froncis : abstrait du vb. mbr. crissaff > br. kriza, « retrousser, froncer ». Empr. lat. crissdre « se tortiller » *.

2 Kriz, adj., cru, cruel, [fruit] vert. Empr. lat. cradus. Krôa, s. m., variante de grôa, cici.graé.

Kroaz, s. f., croix, mbr. croes > croas, corn. crois > crows. Empr. lat. crux (nominatif). Cf. kroug.

Kroazel, s. f., les reins : dér. du précédent 3 .

Krôk, krôg, s. m., croc, agrafe, prise. Empr. fr.

Krogen, s. f., coquille, anse (pl.krégin), corn. crogen, cymr. crogen et cragen (pl.cregyn) id. : soit une forme celt. *krok-enfi> sensiblement altérée par rapport à i.-e. Vcotikhâ que supposent sk. çaṅkh-á et gr. ϰόγχ-η (kogch-ê)

Kroc’hen, s. m., peau, cuir, corn. crohen, cymr. croen, vir. croccnn, ir. croiceann, gael. craicionn id. : d’un celt. *krok-kenno-, « dos, peau du dos, peau », dont le premier terme se retrouve dans visl. hrygg-r, ag.

[1]

[2]

[3]

  1. Nous disons aussi « la friture crie dans la poêle ».
  2. Conj. Loth : plus satisfaisante, eu tout cas, que celle d’un rapprochement avec krèz (Stokes). Mais cf. pourtant cymr. rrych « ride ».
  3. La croix que dessine la rencontre de la colonne vertébrale et de l’ossature lombaire.