Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/129

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
93
DÉREZ-DEUST


Dérez, s. m., degré, marche, mbr. degrez. Empr. fr., et cf. dergé.

Derf, s. m., variante de dérô. V. ce mot.

Dergé, s. m., variante de dérez. Empr. fr. avec métathèse.

Dergwéner, s. m. (= deiz-gwéner), variante de digwéner.

Derc'h, s. m., la partie la plus dure du bois : se rattache au même radical que darc’haout ou derc’hel. V. ces deux mots.

Derc’hel, vb., tenir, arrêter : dér. d’un celt. *derg-e/o- « ferme », d’une rac. DERGH, sk. dfh-ya-ti et dfrnh-a-ti « il affermit », drdhà « solide », zd darez-ayeiti « il attache », lit. dirz-a-s « courroie », gr. δράσσομαι (drassomai) « je saisis », ags. targe « bouclier » (d’où fr. ancien targe), etc. Cf. delc’her.

Derc'heṅt, s. m., la veille, mbr. des-quent id. : équivaut à ce que serait aujourd’hui *deiz-kent. V. ces deux mots.

Dérô, s. m., chêne (aussi derv et derf), cymr. derw-en, cf. corn. dar t vir. dair (gén. dar-ach), gael. darach id. : soit un radical celt. *tfer(œ)-, i.-e. *deru- 9 *doru- f *dru-, sk. dâru « bois », gr. δόρυ (doru), « tige, lance, », et δρῦ-ς (dru-s) « chêne », got. triu « arbre », ags. trëo > ag. tree, etc.

Dérou, s. m., début, mbr. dezrou, cymr. dechreu. — Étym. inc.

Dervez, s. m., journée (aussi deûéh V.), pour *deiz-vez =corn. deth-wyth = cymr. dydd-waith « en un certain jour » : soit un celt. *diyes-wekto-, « le charriage d’un jour », ou plus simplement « la fois d’un jour », dont on trouvera le premier terme sous deiz et le second sous gwéach. — Loth.

Désadorn, s. m., variante de disadorn, et cf. dergwéner.

Deski, vb. (d’où deskadurez « instruction »), variante de diski.

Despal, s. m., hâte : sens provenu de celui de « détresse », à en juger par mbr. dyspayllet « [provision] épuisée ». Empr. lat. despoliâtus (?).

Deu (V.), variante de daou. V. ce mot.

Deuf, s. m., gendre, mbr. deuff, corn. dof, cymr. dauu > daw id., vbr. dauu, vir. dâm, ir. dâmh et gael. dàimh « relation de famille » : d’un celt. *dàm-o-, qui rappelle, d’une part, gr. δᾶμος (damos) > δῆμος (dêmos), « clan, tribu, peuple », et, de l’autre, δάμ-αρ (dam-ar) « épouse ». Cf. deuṅ.

Deûi, vb., autre infinitif du vb. doṅt. V. ce mot.

Deûn (V.), s. m., fond : variante dialectale de doun. V. ce mot.

Deuṅ, s. m., variante de deuf et daṅ. V. ces mots.

Deurvézout, deurvout, vb., daigner, cf. cymr. dawr « s’intéresser à » : soit donc un radical celt. *dâro- « égard ». — Étym. inc. Cf. pourtant sk. dr-iyà-te « il considère », à-dar-a « égard », à peu près isolé.

Deûst (V.), adv., variante de daoust. V. ce mot.