Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/201

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
165
HOGAN-HOUARN


Hôgan, s. m., fruit de l’aubépine ou de l’églantier : soit un celt. *ak-aunoépineux », corrompu en *aukano-. V. la rac. sous higolen.

1 Hôgen, s. f., ramas : exactement « fait de rapprocher, addition ». V. sous hag la racine et les autres répondants celtiques.

2 Hôgen, mais, vbr. hacen « et cependant », etc. : identique au précédent et, comme sens, à la locution française « au surplus ».

Hôgoz, adv., presque : exactement « en approchant de », dér. du même radical que hôgen et hag. V. ces mots.

Hoclia, vb., grogner : dér. de houe h. V. ce mot.

Holen, s. m., sel, corn. haloin, cymr. halen, vir., ir. et gael. salann id. : d’un celt. *sal-ëno- ou *. ?aZ-a/i/io-, dér. de l’i.-e. *sal-, gr. à’X-ç, lat. sàl, ag. sal-t, al. saZ-z, vsl. sol-ï. V. aussi c’hoalen.

Holl, adj., tout, corn. et vbr. hoh cymr. holl et oll id. V. sous oll.

Hon, notre, corn. agan, cymr. ein, etc. : paraît contenir le même radical i.-e. que gr. àfijjdç (-^{lëu ;) < *à-<Tfie = *n-sme t cf. got. et al. uns, ags. *uns > Rs > ag. us, su bsidiai rement sk. nas et lat. nos, etc. Cf. ni.

Hont, adv., là, cymr. hwnt, vir. *sunt > sût « cela » : soit un dér. d’un radical démonstratif pareil à celui qui a produit ann. Cf. hini.

Hopa, vb., crier pour appeler : dér. de l’exclamation hop !

Horden, s. f., paquet, charge : abstrait d’un empr. fr. ancien sehourder « se charger » ; cf. hourd, terme d’architecture. — Conj.

Horella, vb., vaciller : aussi horjella, qui accuse la dér. irrégulière et corrompue de l’empr. fr. horloge (à cause de l’oscillation du pendule) > br. horolach, etc.

Horz, s. f., maillet, pilon (aussi orz), vbr. ord, cymr. gordd, vir. ordd, ir. et gael. ord id. : d’un celt. *ard-o-, « puissant, dressé », etc. ? auquel il est difficile de trouver un équivalent sûr ; cf. sk. vârdh-a-te « il s’accroît », gr. àpô-’Uç « droit », lat. ard-uu-s*. — Mcb.

Houad, s. m., canard (pl.houidi), mbr. houat, corn. hoed, cymr. hwyad. — Étym. inc. Cf. Uhlenbeck, Aind. Wb. t s. v. sipras.

Houarn, s. m., fer, corn. hoern, cymr. haiarn > hearn, vbr. hoiarn, vir. iarn, ir. iarann, gael. iarunn id., gaul. *isarnon dans Isarno-dorï

[1]

[2]

  1. Quant à horella « jouer à la crosse », il est bien difficile de se prononcer ; car l’ag. to hurl (conj. Ern.) ne pourrait être qu’un emprunt récent : au moyen âge encore, la forme correcte esihurtle et le mot n’est pas anglo-saxon.
  2. Le plus probable, c’est qu’on a affaire à un radical exclusivement celtique (cf. tourta), qui lui-même a servi de souche au fr. heurter.