Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/207

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
171
C’HOUÉZ-C’HOUITEL


1 C’houéz, s. m., souffle, mbr. huéz, corn. whyth-e et cymr. chwyth-u « souffler », vir. sét-i-m « je souffle », ir. séidim et gael. séid id : soit un celt. *swiddo-, qui s’analyse en *swiz-dho- (i.-e.), « souffler, siffler », cf. vsl. scisi-ati « siffler » (avec sourde au lieu de sonore) et lat. sîfilus et sïbilus, tous deux pour *swïz-dhlo-, onomatopée primitive probable. Cf. aussi c’houibana et c’houitel.

2 C’houéz, s. m., sueur, mbr. choues, corn. whys, cymr. chwys id. : soit un celt. *swit-so-, dér. de la rac. SWID « transpirer », sk. soid-ya-ti « il sue », gr. *σϝιδί-ω ἰδίω, lat. *svoid-àre > sûddre, ag. sweat « sueur », et to sweat, al. schweiss, et schwitz-en vb., etc.

3 C’houéz, s. f. : le même que c’houés, soit « exhalaison ».

C’houéza, vb., souffler, se gonfler, mbr. huezaff, etc. : dér. de 1 chouéz (de 2 chouéz on a c’houézi « être en sueur »).

Chouézégel, s. f., vessie, ampoule, mbr. huysiguenn, corn. gusigan, cymr. gwysigen > chwysigen. Empr. lat. cèsîca, contaminé par étymologie populaire d’une dérivation de c’houéza.

C’houi, vous, corn. why, cymr. chwi, vbr. hui, vir. si, etc. : d’un celt. *swès, à peu près identique au sk. vas et au lat. vos, mais compliqué de la prothèse qu’accuse le duel gr. σφῶ-ι. Cf. 1 hô, ni et hon.

Chouibana, vb., siffler des lèvres, cymr. chwib <c pipeau » et chwiban w sifflement » : se rattache visiblement au même radical que 1 c’houéz, le b venant peut-être de contamination du lat. sibiltis.

C’houibu, s. m., variante de fubu. V. ce mot.

C’houll, s. m., hanneton, scarabée, mbr. huyl, cymr. chwilen id. : ou abstrait du suivant (br. c’houll-cac’h « fouille-merde », mais alors Tétymologie de ce dernier nous échappe) ; ou empr. ags. wifel > ag. tceevil id. Cf. c’houibu qui militerait en faveur de l’emprunt.

Chouilia, vb., fouiller, cymr. chwilio : dér. de c’houîl dans la seconde hypothèse. Ou empr. fr. ancien foeillier > fouiller ( ?).

Chouiliorez, s. f., frelon : dér. de c’houll ou de c’houilia.

C’houirina, vb., hennir, mbr. c’huirinnai, cymr. gweryru id, et cf. cymr. chwyr-nu, « ronfler, s’ébrouer » : parait se rattacher au même radical que c’hoari et c’hoarz. V. ces mots.

Chouita, vb., être mal à son aise, mbr. huytout. — Étym. inc.

C’houitel, s. f., sifflet, mbr. czulell (mais cf. suta), cymr. chwythell, vir. fet etfetân, ir. et gael. fead id. V. la rac. sous 1 c’houéz.