Page:Henry - Lexique étymologique du breton moderne.djvu/91

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
55
KARDI-KAS
Kardi, s. m., remise. V. sous karr et .
Karg, s. f., charge. Empr. bas-lat. cárrica, d’où fr. charge.
Karitel, s. f., étui à aiguilles : pour *garitel « guérite, réduit, boite », dimin. Empr. fr. ancien garite « guérite ».
Karn, s. m., sabot des solipèdes, corn. et cymr. carn, cf. galate κάρνον « trompette » [de corne] : soit un celt. *karno- « corne » de même souche que lat. cornu, etc. V. sous korn.
Karnel, s. f., ossuaire, charnier. Empr. lat. (avec dissimilation de r en l) carnāria, pl. nt. pris pour un fm. sg.
Karô, s. m., cerf (aussi karv), corn. carow, cymr. carw id. : soit un celt. *kar-wo-, lat. cervus, lit. kárvė « vache », al. hiruz > hirsch « cerf », exactement « le cornu ». V. sous korn et karn.
Karout, vb., aimer, cymr. caraf, ir. caraim « j’aime » : rac. KAR, cf. lat. cār-u-s « cher », al. hure « courtisane », sk. cār-u « aimable ».
Karr, s. m., charrette, cymr. car, vbr. et vir. carr, gaul. latinisé carrus (d’où fr. char), celt. *kars-o- id. : cf. lat. curr-u-s « char », curr-ō « je cours », germ. *hors-a- « cheval » (ag. horse, al. *hros > ross, etc.).
Karrek, s. f., écueil, rocher, corn. carrag, cymr. carrecc > careg, vir. carric, ir. et gael. carraig id. (fr. garrigue venu du gaul.) : d’un celt. *kars-ekki-, dér. de rac. KARS « dur »[1] ; cf. ag. harsh et al. harsch.
Karv, s. m., variante de karô. V. ce mot.
Karvan, s. f., mâchoire, ensouple de tisserand. — Étym. inc.[2].
Karvek, s. m., sauterelle : dér. de karv, et cf. l’autre sobriquet du même insecte, karv-raden « cerf de fougère ».
Karz, s. m., raclure, ordure : abstrait du suivant, et cf. skarz.
Karza, vb., racler, nettoyer, cymr. carthu, vir. cartaim, gael. cairt id. : dér. d’une rac. KER et SKER, « séparer, trier », etc., sk. apa-skar-a « excrément », gr. σκώρ id., κρί-νω « je juge », lat. cer-nō « je discerne », crī-bru-m « crible », vsl. skvrĭna « ordure », etc. V. sous krouer et skarz.
1 Kas, s. m., haine, cymr. cas, ir. cais id. : d’un celt. *kassi- = *kad-ti-, cf. ag. to hate, etc. V. la rac. sous keùz.
2 Kas, s. m., mouvement, fougue : abstrait du suivant.
  1. Un doublet de cette racine est KERT ou KART, got. hard-u-s, ag. hard. al. hart. Cf. en outre cymr. carn « monument consistant en un amas de pierres » (br. Carn-ac), ir. carn, gael. càrn (naturalisé en ag. sous la forme cairn).
  2. Le second de ces sens paraît procéder de celui de « chariot », qui serait pour l’ensouple une appellation assez appropriée. V. sous kalvez. — Subsidiairement, le jeu de la mâchoire a-t-il été comparé à celui des deux ensouples ?