Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/183

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tateurs anciens se soient livrés à cette méthode de recherches et de comparaisons avec toute la rigueur dont elle est susceptible , ni qu’ils en aient tiré tous les résultats qu’elle peut fournir. Mais toujours est-il qu’ils ont possédé, tenu, cité tous les livres tant antérieurs qu’immédiatement postérieurs à Hippocrate, que j’ai énumérés plus haut. Et s’il est croyable qu’ils n’ont pas poussé avec toute la précision et la clairvoyance nécessaires leur examen de la légitimité ou de l’illégitimité des livres hippocratiques en particulier, cependant la présence des écrits médicaux qui limitent la Collection en arrière et en avant, étant un fait incontestable, a dû exercer de l’influence sur les jugements qu’ils ont portés. Quand même ils n’auraient pas étudié avec tout le soin possible les termes de comparaison qui étaient à leur disposition , ces termes existaient , et donnaient aux opinions des critiques une direction qui , pour être irréfléchie , n’en a pas été moins réelle. Cette direction nous manque complètement, vu la perte que nous avons faite de tant de monuments médicaux : c’est une raison de plus pour peser avec attention les jugements des anciens commentateurs; car nous retrouvons, dans les considérations que je viens de rappeler , la preuve que leurs dires n’ont point été dénués d’autorités. De ces autorités rien ne nous reste , sinon la certitude qu’elles ont existé pour eux , qu’elles ont été consultées par eux , et qu’elles ont influé plus ou moins directement sur les opinions qu’ils se sont formées de l’authenticité de tel ou tel livre hippocratique. Cela suffit pour assurer grandement à son tour la critique moderne , qui sait alors qu’elle peut , au moins dans de certaines limites , accorder créance à son aînée.

Il ne me reste plus qu’à mentionner un seul livre. Mais ce seul livre est, par sa date et par son sujet , le complément le plus précieux et le plus utile pour l’histoire de