Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


souvenir se garda de livres composés par eux , livres qui n’étaient peut-être jamais sortis de l’enceinte d’une école, et dont la trace était perdue. C’est une raison de plus pour croire que quelques-uns de ces écrits, ayant changé de nom d’auteur pour en prendre un plus précieux et plus estimé , au moment où les rois d’Egypte et de Pergame fondèrent leurs grandes bibliothèques, existent encore dans la collection hippocratique , comme l’ont pensé Galien , Dioscoride le jeune, et plusieurs autres critiques de l’antiquité. On dit qu’Hippocrate mourut dans la ville de Larisse , en Thessalie, à l’âge de 85 ans, de 90 ans, de 104 ans, de 109 ans. Il est probable que cette progression croissante d’un âge qui reste incertain , est due à la tradition qui , à mesure qu’elle s’est éloignée , a attribué une vie de plus en plus longue à un aussi illustre médecin. Il fut enterré entre Gyrton et Larisse dans un endroit où des écrivains postérieurs ont assuré qu’on montrait encore son tombeau ; et l’esprit inventeur des Grecs se plut à dire que long-temps ce tombeau avait été le séjour d’un essaim d’abeilles dont le miel avait des vertus pour guérir les aphthes des enfants. Les historiographes d’Hippocrate disent qu’il eut pour maîtres d’abord son père Héraclide , puis Hérodicus de Selymbrie et Gorgias de Leontium. Rien ne combat, mais rien non plus ne garantit ces circonstances. Ils ajoutent qu’il quitta sa patrie et alla exercer la médecine dans différentes villes de Thrace. Cela est, à la vérité, concordant avec les renseignements que fournissent les écrits de ce médecin, mais en a été probablement tiré. Ce qui est très douteux , c’est qu’il ait été appelé par Perdiccas II, roi de Macédoine, et qu’il ait joui auprès de ce prince, d’une grande faveur. Perdiccas mourut en 414 avant J.-C. Hippocrate avait alors 46 ans ; ce n’est donc pas