Page:Hoefer - Biographie, Tome 1.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

AVIS DES ÉDITEURS.


Neminem lædere, et suum cuique tribuere.
Cicero, de Officiis.


La Biographie Universelle que nous publions est le complément indispensable de notre Encyclopédie moderne en trente volumes qui vient d’être achevée.

Les trente ou trente-deux volumes compactes qui composeront cette Biographie représentent au moins cent volumes ordinaires.

D’après le plan adopté pour la rédaction des articles, la Nouvelle Biographie Universelle sera, nous croyons pouvoir l’affirmer, supérieure aux divers dictionnaires biographiques qui jusqu’à ce jour ont paru en France et à l’étranger.

On reproche avec raison à ces dictionnaires, quel que soit du reste leur mérite, de consacrer souvent des articles trop longs à des hommes obscurs, dérobant ainsi aux célébrités réelles l’espace qui leur appartient de droit. Cette disproportion choquante, véritable tache dans un ouvrage sérieux, nous la ferons disparaître en proportionnant, aussi exactement que possible, la longueur des articles à l’importance des personnages.

C’est ce qui nous permettra de donner des détails très-circonstanciés sur les personnes les plus remarquables par leurs actes et leurs travaux. Ces détails, qui seraient fastidieux dans la biographie de gens obscurs, offrent ici un véritable charme ; car tout intéresse dans la vie des grands hommes : leurs portraits personnifient l’histoire.

Chaque article commence par le nom, les prénoms, l’état ou profession, les dates de la naissance et de la mort, et se termine invariablement par l’indication des sources à consulter. C’est à cette innovation heureuse que nous devrons le précieux avantage d’être concis et complets à la fois. Aussi le nombre des articles nouveaux, omis dans