Page:Horace - Odes, traduction Mondot, 1579.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


        Ne promet
        Ny permet
Qu’on puisse conceuoir
De maint âge vn doux espoir,
        La nuict pasle
        Nous deualle
        Plein d’orgueil
        Et de dueil
        Au cercueil.
  Souz les antres de Pluton
Estant enclos le bouton
        Sans couleur,
        De la fleur
D'vne ieune saison,
En ceste triste maison
        L'estincelle
        Plus cruelle
        De l'Amant
        Languissant
        Va mourant.


À   P Y R R H A.
Que ceux là sont miserables, qui la
courtisent & luy font l’amour.
ODE V.

Qvel beau ietõ de mille odeurs sacrees
Tiré iadis de la race des Dieux
Aux lieux plus cois des antres gracieux
Vient assaillir vos beautés diaprees ?