Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/299

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
283
MINGAN — P0INTE-AUX-ESQUIMAUX

parfois la seule nourriture qu’ils ont, durant deux jours, trois jours ! Et cela indique quelle est la force de résistance de ces animaux.

Ce n’est sans doute que dans des circonstances bien exceptionnelles qu’ils sont aussi longtemps sans prendre de nourriture. Mais il est encore surprenant d’apprendre que lorsqu’on les emploie à traîner le cométique, dans les longs voyages, on ne leur donne qu’un repas par jour, à la fin de la journée. Ainsi, c’est à jeun qu’ils font ces trajets de plus de cent milles ! Si, pour obéir à une compassion mal entendue, on avait l’imprudence de leur donner à manger le matin, avant le départ, ils n’auraient pas atteint le milieu du jour qu’ils seraient fatigués, peut-être même complètement fourbus. J’aurais hésité à rapporter un fait aussi extraordinaire, si je n’avais eu à ce sujet le témoignage de plusieurs habitants du Labrador qui ont fait de longs trajets en cométique et qui en peuvent parler de connaissance personnelle.

L’alimentation de ces chiens n’est pas très recherchée. Durant l’été, les têtes de morue sont leur menu ordinaire. Dame, quand ils rencontrent sur le chemin… de l’existence un mouton, une volaille, ils en profitent ; et c’est grand gala.

Le capelan séché sert encore à leur nourriture, de même que la chair de loup marin.

On sale aussi des têtes de morue pour les nourrir durant l’hiver.

La viande de baleine est une excellente nourriture pour les chiens. Seulement, les baleines, ça ne se trouve pas à tous les devants de porte, et l’on est souvent obligé de s’approvisionner de fort loin. Cette viande a l’avantage, enfouie dans le sable, de se conserver durant deux et trois années. Et puis, c’est nourrissant ! Un morceau de la grosseur du poing suffit au repas d’un chien, qui l’avale d’un coup et peut ensuite passer vingt-quatre heures sans manger autre chose. Il paraît que cette viande est d’une odeur très spéciale et très tenace ; mais les questions d’odorat ne semblent guère préoccuper les chiens du Labrador, qui ont le cœur loin des lèvres, comme je l’ai déjà laissé à entendre.