Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/315

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
299
POINTE-AUX-ESQUIMAUX

confiait. Dès l’année qui suivit sa nomination, la prélature romaine vint donner un nouveau relief à sa haute personnalité.


Huard - Labrador et Anticosti, 1897 (page 315 crop).jpg
MGR F.-X BOSSÉ.

Mgr Bossé se mit à l’œuvre avec toute l’activité et tout le zèle dont il est doué, pour organiser parfaitement, sous le rapport religieux, le vaste territoire dont il avait la charge. Tout y était à créer à la fois. « Le travail ne nous fera pas défaut, disait-il dans son Mandement d’entrée ; car il y a beaucoup à faire dans cette nouvelle préfecture apostolique. Des Indiens à évangéliser, des frères séparés à ramener, des pauvres missions — qui n’ont pas même de chapelle — à pourvoir de tout, des écoles à créer, des bibliothèques paroissiales à fonder, enfin — et surtout — des missionnaires à trouver, à former même. » C’était tout un programme ; et, durant les dix années que le prélat passa sur la Côte, il travailla opiniâtrement à le réaliser. À part les voyages pénibles qu’il fit dans ses missions, à part