Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/449

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
431
LE DEVOIR DES GOUVERNEMENTS

Labrador, qui a des intérêts si particuliers, s’imposera alors à l’attention des législateurs, qui en feront l’une des soixante-cinq divisions électorales de la Province. Et si je ne craignais que l’on m’accuse de faire de la politique, j’ajouterais : qui sait si, quelque jour, le député du Labrador ne sera pas le premier ministre du Canada ?…



Huard - Labrador et Anticosti, 1897 (page 21 crop).jpg