Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/513

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
495
GENS ET CHOSES DU LABRADOR ORIENTAL

M. Théberge avait toujours résidé à N.-D. de Lourdes de Blanc-Sablon, d’où il parcourait toute la desserte qui lui était confiée.

En 1894, M. G. Gagnon succéda à M. Théberge, et résida à La Tabatière, ayant pour vicaire M. Edm. Bossé. Ce dernier, l’année suivante, remplaça comme desservant de toute la côte M. Gagnon qui, par défaut de santé, ne put rester qu’une année en ce pays.

Enfin, en 1896, M. A. Delay, prêtre français dont j’ai déjà parlé, fut envoyé sur la côte comme assistant de M. Bossé dans la desserte de cette mission si étendue.

Il est permis d’espérer que la présence, définitivement résolue, de deux prêtres dans cette région du bas Labrador assurera les résultats déjà obtenus, conservera et développera la foi et la piété parmi cette population misérable, qui a besoin d’abondantes joies spirituelles, privée qu’elle est des jouissances matérielles de ce monde. Il faut surtout assurer la vie bienheureuse de l’éternité à ces pauvres gens, dont la vie présente est toute de privations et de fatigues ! Sans compter que le maintien de la foi et des bonnes mœurs dans une population, est le meilleur et même l’unique moyen d’en faire un peuple soumis aux lois civiles, rempli d’amour, de dévouement et, au besoin, d’héroïsme pour la patrie terrestre.



Huard - Labrador et Anticosti, 1897 (page 513 crop).jpg