Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/512

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
494
LABRADOR ET ANTICOSTI

de la décision que l’on avait prise, de nommer un prêtre résidant dans le bas Labrador. Il faut dire aussi que c’était un véritable apôtre de Jésus-Christ que l’on avait choisi pour cette mission difficile ! Il serait long, et bien édifiant, de raconter en détail tous les travaux que s’imposa M. Théberge pour le salut des âmes qui lui étaient confiées. Je crois qu’il suffira, pour indiquer au moins quels furent le dévouement et le zèle apostoliques de ce missionnaire, de citer le passage suivant d’un document signé parle préfet apostolique du golfe Saint-Laurent :
M. L’ABBÉ P. THÉBERGE, Missionnaire apostolique.
« Pour organiser la mission dont ce prêtre fut chargé, il y dépensa tout son avoir personnel qui était considérable, bâtissant ou réparant des chapelles, les munissant à ses frais de vases sacrés, ornements, lingerie, cloche même. En même temps, il évangélisait cet immense territoire, y convertissait bon nombre de protestants, le tout au prix des courses les plus pénibles et de voyages constants, même de fréquents dangers sur terre et sur eau[1]. » En témoignage de satisfaction pour des travaux si méritoires, N. S.-P. le pape Léon XIII donnait à M. Théberge, le 12 octobre 1890, le titre honorable de missionnaire apostolique.

Après avoir signalé, dans la première partie de cet ouvrage, l’œuvre de l'apôtre des Montagnais, il m’est agréable, à la fin de ce livre, de rendre hommage à l'apôtre du Labrador !

M. D. Tremblay fut, durant l’année 1893-94, chargé de la partie ouest du bas Labrador, ayant sa résidence à La Tabatière.

  1. Archives de la Préfecture.