Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Choses vues, tome II.djvu/198

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Petite Jeanne est de plus en plus adorable. Elle commence à ne vouloir plus me quitter.

J’ai présidé ce soir la réunion de la gauche.


21 février.Mme Porte, mon hôtesse de la rue de la Course, m’envoie tous les matins un bouquet par sa petite fille.

Je promène Petit Georges et Petite Jeanne à tous mes moments de liberté. On pourrait me qualifier ainsi : Victor Hugo, représentant du peuple et bonne d’enfants.

Le soir, j’ai présidé la réunion de la gauche.


25 février. — Le soir, réunion des deux fractions de la gauche, gauche radicale, gauche politique, rue Jacques Bell, dans la salle de l’Académie. Ont parlé Louis Blanc, Emmanuel Arago, Vacherot, Jean Brunet, Bethmont, Peyrat, Brisson, Gambetta et moi.

Je ne crois pas que mon projet de fusion, ou même d’entente cordiale, réussisse. Schœlcher et Edmond Adam m’ont reconduit jusque chez moi.


26 février. — J’ai aujourd’hui soixante-neuf ans.

J’ai présidé la réunion de la gauche.


27 février. — J’ai donné ma démission de président de la gauche radicale pour laisser à la réunion toute son indépendance.


28 février. — Thiers a apporté à la tribune le traité. Il est hideux. Je parlerai demain. Je suis inscrit le septième ; mais Grévy, le président de l’Assemblée, m’a dit : — Levez-vous et demandez la parole quand vous voudrez. L’Assemblée voudra vous entendre.

Ce soir, nous nous sommes réunis dans les bureaux. Je suis du 11e. J’y ai parlé.


1er mars. — Aujourd’hui séance tragique. On a exécuté l’empire, puis la France, hélas ! On a voté le traité Shylock-Bismarck. J’ai parlé.

Louis Blanc a parlé après moi et supérieurement parlé.

J’ai eu à dîner Louis Blanc et Charles Blanc.

Le soir, je suis allé à la réunion rue Lafaurie-Monbadon, que j’ai cessé de présider. Schœlcher présidait. J’y ai parlé. Je suis content de moi.


2 mars. — Pas de séance aujourd’hui. Le vote de la paix a entr’ouvert le filet prussien. J’ai reçu un paquet de lettres et de journaux de Paris. Deux numéros du Rappel.