Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome II.djvu/145

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Mais j’espère que Tarride paiera tout rondement, comme il le doit.

Avez-vous prévenu MM. Marescq que je ferai présenter chez eux une quittance de 618 francs fin janvier ? Pourrai-je, dans les premiers jours de février, leur en faire présenter une de 300 francs ? Réponse.

D’après l’avis unanime, je m’arrête à ce titre :

châtiments,
par, etc.

Ce titre est menaçant et simple, c’est-à-dire beau.

Je fais force de voiles pour finir vite. Il faut se presser, car le Bonaparte me fait l’effet de se faisander. Il n’en a pas pour longtemps. L’empire l’a avancé, le mariage Montijo l’achève. Si le pape le sacrait, tout irait bien. Donc il faut nous hâter. Je voudrais pouvoir vous envoyer le manuscrit en bloc. Indiquez-moi le moyen. — Envoyez-moi le spécimen du livre.

Tout ceci veut dire que je vous aime de tout mon cœur. Dites à vos amis que le jour où j’aurai fini les Châtiments, j’enverrai pour eux toute une volée de lettres et de billets doux en Belgique.

V.

Quand M. de Pouhon touchera pour moi les 2,500 fr., dites-lui de ne pas me les envoyer. Je lui en indiquerai l’emploi[1].


À Hetzel.


Marine-Terrace, 6 février [1853].
Dimanche

Nos lettres se sont croisées. Vous avez mes pleins pouvoirs. J’attends le traité, et je vous enverrai le manuscrit. Un mot pourtant, cher compagnon de combat. Vous me dites à propos de la mer, mais votre mer est transparente : qui est fort n’a pas besoin d’être violent. Or, je vous déclare que je suis violent. Votre maxime est une ancienne protestation des fouaillés contre les fouailleurs. Jugez-la vous-même. Ce qui est fort, etc. Or, Dante est violent. Tacite est violent, Juvénal est violent, Jérémie appelle Achab fumier, David appelle Babylone prostituée. Isaïe dit à Jérusalem : Tu as ouvert tes cuisses au membre des ânes.

Jérémie et David et Isaïe sont violents. Ce qui n’empêche pas tous ces

  1. Publiée en partie dans Les Châtiments. Historique, Édition de l’Imprimerie Nationale. — Collection Jules Hetzel.