Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome IV.djvu/262

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


J’en ai des nouvelles par Auguste. Ma conscience est bourrelée de tous les ennuis que je vous donne au milieu de vos travaux.

Gracias con todo el mio corazon !

V.

Mettez mes hommages aux pieds de Madame Paul. Serez-vous assez bon pour faire donner un exempl. à Mme Colet qui nous quitte et retourne à Paris demain lundi[1].


Au même[2].


Dimanche 2 octobre.

La mer et l’équinoxe font rage, les paquebots se sont détraqués, de là pas de nouvelles pendant quatre jours, puis flot de lettres et de journaux. J’apprends tout à la fois, la blessure et la guérison. Hetzel m’écrit qu’il vous a récrit, et que tout est réparé. Cher Meurice, je ne saurais vous dire ce que cet incident ajoute à ma reconnaissance pour vous, c’était comme le comble à tous les ennuis que je vous ai donnés. Enfin, c’est fini. Tout est bien. — Maintenant ramassons les morceaux cassés. Dans la petite dislocation qui a eu lieu, savez-vous si mes envois, remis par vous à Hetzel, ont été faits ? Seriez-vous assez bon pour vous en informer ? Je sais déjà que l’affaire des Débats a eu un premier accroc. Il n’y a pas eu de citation le jour de la mise en vente. Cela était-il réparable et a-t-il été réparé ? — Vous ai-je envoyé une première page pour Méry ? En voici une dans tous les cas. En dépit de tout, les vieux amis sont les vieux amis. — Voulez-vous faire remettre cette lettre à M. Guéroult ? Je voudrais que vous pussiez lire la lettre que j’ai écrite à Hetzel au sujet de l’incident. — Ex imo.

Envoyez-moi les journaux amis, si c’est possible. Quant aux journaux hostiles, vous savez que mon principe est de ne pas les lire. Je n’ai jamais lu une ligne de Planche, Rolle, Veuillot, Caro, Vapereau, etc. — etc. À quoi bon respirer le water-closet[3] ?


Au même[4].


Hauteville-House, 4 oct.

Nous avons embarqué hier Auguste qui sera près de vous quand ceci vous arrivera. Il vous dira tout ce que je n’ai pu vous écrire, aimant mieux en

  1. Bibliothèque Nationale.
  2. Inédite.
  3. Bibliothèque Nationale.
  4. Inédite.