Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/385

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Oui, madame.

Elle répéta un moment après, d’un air pensif :

— De Leso ?

— Mais oui, repris-je. Et vous, n’y êtes-vous jamais allée ?

— Non, monsieur.

— Et pourquoi ?

— Parce que, dans le pays, on ne va jamais à Leso.

— Et pourquoi n’y va-ton jamais ?

— Je ne sais pas.