Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/511

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


1862.




TRÊVES. — COLOGNE.


30 juillet. — Arrivés à Bruxelles à 9 h. 1/2 du soir. Descendus chez M. Lacroix, 3, impasse du Parc, rue Royale.


Vendredi 1er août. — Charles et Meurice sont arrivés. Ils m’ont lu leur premier acte [1].


3 août. — Loué à l’Hôtel des Postes, à Dînant, une voiture à deux chevaux à raison de 25 francs par jour, tous frais compris, plus 1 fr. 50 de pourboire au cocher. Payé 15 jours d’avance : 375 francs. Partis à midi 1/2.

Grotte de Han. Entrés dans la grotte à 5 h. ; sortis à 7.

Écrit sur mon exemplaire de la grotte de Han (d’Islande).


En déjeunant à Dînant

Un jour de pluie et de crotte,
J’ai baptisé cette grotte

En badinant à Dinant.


6 août. — Arrivés à 7 h. 1/2 à Vianden. — Ruine admirable. Dîné, couché, déjeuné à l’hôtel de Luxembourg. — Visité la ruine de Vianden. Splendide. — Stupide roi Guillaume Ier.

Partis à 4 h. pour Echternach. — Mauvais chemins. Pluie. Deux lieues à pied. — Routes effondrées. — Poteaux des routes vaguement lus au clair de lune. Chemin perdu. — Arrivée à Echternach à 1 h. 1/2 du matin. — Réveillé l’Hôtel du Cerf. Soupé. Couché à 3 heures.


8 août. — Déjeuné à l’Hôtel du Cerf. — Visite au couvent et à l’église romane en ruines. — Partis à 3 h. — Vu à Igel le magnifique et étrange monument romain. — Arrivés à Trêves à 7 h. 1/2.

  1. Un drame tiré des Misérables.