Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/512

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


9 août. — Vu la Porte-Noire (hier à la nuit. Aujourd’hui au jour). — Vu les bains. — L’amphithéâtre. — Le palais électoral (aujourd’hui caserne).

Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II p512.jpg

Admirable escalier rococo que va démolir l’architecte de la ville appelé Schmidt.

Vu Notre-Dame. Vu le Dôme. Un prêtre est venu nous prier de sortir (à cause des confessionnaux) avec un sourire gracieux. On n’est pas plus poliment impoli. — Nous faisons un jour de séjour à Trêves. — Nous n’avons pu voir la bibliothèque qui n’est ouverte que le lundi. — Trois charmantes fontaines.


10 août. — Partis de Trêves à midi. Arrivés à 7 h. 1/2 à Berncastel. — Vu le schloss avec Paul Meurice.


11 août. — Arrivés à 7 h. du soir à Cochem. — Vu Bremm et Ediger, villages du 13e siècle conservés.


12 août. — Partis de Cochem à midi. — Vu le Ehrenburg et le burg de Zorn, le chevalier voleur.


13 août. — Partis à 10 h. — Revu Andernach après 22 ans.


15 août. — Partis à midi pour Cologne. — Revu Cologne. Le vieil aspect a presque disparu.

Mauvaise nouvelle. Le drame les Misérables est interdit. — Charles me quitte demain.


16 août. — Charles et Meurice nous ont quittés à 2 h. 1/4 à Kœnigsdorf.