Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II.djvu/593

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LES MANUSCRITS


DE


FRANCE ET BELGIQUE. — ALPES ET PYRÉNÉES.
VOYAGES ET EXCURSIONS.




Il n’y a pas, à proprement parler, de description du manuscrit pour ce second volume de voyage ; il y a vingt manuscrits épars ; lettres, carnets, feuilles détachées, albums ; tout a été collationné et consulté, mais ces documents disparates ne composent pas un manuscrit.


L’éditeur Urbain Canel, qui devait publier le Fragment d’un voyage aux Alpes, a-t-il égaré le manuscrit de 1825 ? Jusqu’à présent l’original n’a pas été retrouvé, et nous avons dû, pour la collation, nous reporter aux extraits de la Revue de Paris

Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., En voyage, tome II p593.jpg

et de la Revue des Deux-Mondes qui, à deux années de distance, ont donné chacune une partie du récit cité par Mme Victor Hugo dans le tome II de Victor Hugo raconté par un témoin de sa vie.


La partie : France et Belgique est, sauf quelques notes extraites des Albums, composée de lettres adressées à Mme Victor Hugo ; nous ne croyons pas qu’en 1834 et 1835 Victor Hugo écrivait avec l’intention arrêtée de publier ses voyages. Le papier varie selon l’auberge choisie, ou subie, par Victor Hugo au hasard de la route.

Voici, d’après le petit carnet de poche où Victor Hugo inscrivait ses dépenses, en 1836, la caricature d’un voyageur effaré devant la profondeur d’un précipice.

C’est seulement pendant le voyage de Belgique que les lettres s’enrichissent de croquis, de dessins soulignant et commentant le texte ; nous les avons reproduits