Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Histoire, tome I.djvu/240

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


228 LE MANUSCRIT DE NAPOLEON-LE-PETIT.

l’cuillct 113. — Livre I’, Suite des crimes. En regard du paragraphe nommant Patureau Francœur, est collée une coupure du journal où ’^ictor Hugo a puisé quelques renseignements. — Dans ce chapitre , plusieurs passages ont été ajoutés sur les épreuves ou sur la copie destinée à l’impression, à partir de l’alinéa commençant par : Ajoute^ la chajie aux hommes (page 98) jusqu’à celui inclus finissant par : h cérciiionial di l’ancienne maison impériale (page 100).

Puis, après avoir écrit ces développements, ’ictor Hugo a sans doute appris l’exécution de Charlet, car nous trouvons aux feuillets 114, 115, 116, 117 et 118 une grande intercalation paginée, sur feuillets doubles , A , B , C, à l’encre rouge et envoyée directement à l’imprimerie ; au haut du feuillet ., cette note, aussi à l’encre rouge : Note pour l’imprimeur.

Cette intercalation doit être placée livre IV, dans le chapitre 11 intitule hes antres crimes’^^’, entre le paragraphe qui finit par : l’ancienne e’tiqiiette de la maison impe’rialeet le paragraphe qui commence par : Ohl cachons nos visages dans nos mains. Une phrase, dans ces cinq feuillets, nous donne à peu près la date où ils ont été écrits : he 2p juin , il y a quelques jours à peine. L’intercalation date donc du commencement de juillet.

Pour l’incident concernant le représentant ’^iguier (voir page 98), il ne ligure ni dans le manuscrit ni dans l’édition originale in-12 ; on le lit pour la première fois dans l’édition in-32, publiée la même année, à un mois de distance. Feuillet 124. — La JACiUERiE. Un passage resté inédit et non biffé : Qu’y a-t-il donc eu ?

Car enfin, ceci est vrai également, sur plusieurs pomts de territoire, on a tire des coups de (usil, on s’est battu, le sang a coulé, on s’est entre-iué. Dans le même chapitre, les feuillets 125, 126, 127 sont sur papier pelure blanc. Livre V, le Parlementarisme. — Les feuillets 135, 134, 135, 136, 137 et 138 forment une intercalation paginée, sur feuillets doubles. A, B, C, et contiennent tout un grand développement sur la tribune, à partir de ces mots : JL» tribune française !

Il fauJr.iit un livre pour dire ce que contient ce mot (la Tribune, livre V, page 115) 

et finissant avant le dernier paragraphe du chapitre : les Orateurs (page 119). Dans ce dernier paragraphe même, feuillet 139, après la citation latine : Admonet et magna teffatur, ce passage resté inédit :

Voix qui rassurait les effrayés, voix qui consolait les déshérités, voix qui endormait les souffrants.

Les feuillets 148 et 149 sont entièrement inédits, ce sont ceux qui sont mentionnés sur le titre du manuscrit, c’est une fin nouvelle du chapitre : la Trihune détruite. (Voir Reliquat, p. 210, 211.)

La première division du livre VI n’existe pas dans le manuscrit. Ce titre avant été dunné au livre même, le chapitre 11 a pris comme titre : Suite des cri.mes.

— •’) Modifié ainsi : te cérémonial de l’ancieiiiie maiioii impériale.