Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome I.djvu/729

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXX

ROMANCE MAURESQUE.


Dixóle : — Dime, buen hombre,
Lo que preguntarte queria.
Romancero general.


Don Rodrigue est à la chasse.
Sans épée et sans cuirasse,
Un jour d’été, vers midi,
Sous la feuillée et sur l’herbe
Il s’assied, l’homme superbe,
Don Rodrigue le hardi.

La haine en feu le dévore.
Sombre, il pense au bâtard maure,
À son neveu Mudarra,
Dont ses complots sanguinaires
Jadis ont tué les frères,
Les sept infants de Lara.

Pour le trouver en campagne,
Il traverserait l’Espagne
De Figuère à Setuval.
L’un des deux mourrait sans doute.
En ce moment sur la route
Il passe un homme à cheval.

— Chevalier, chrétien ou maure,
Qui dors sous le sycomore,