Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE MANUSCRIT.
LE PAPE.


Dans une chemise de gros papier d’emballage étaient les soixante-six feuillets de papier de fil grand format qui constituent le manuscrit du Pape. Nous trouvons ici des pages pliées au tiers du feuillet, des ajoutés marginaux à droite du texte, ce qui n’est pas habituel à Victor Hugo. Le manuscrit est daté 1er décembre, sans indication d’année ; mais une page du brouillon donne, au-dessous du titre, l’année :

LE PAPE
DRAME (?) EN DEUX SCENES(1)

Question à résoudre pour le patriarche. Concile, ou Synode d’Orient.

17 avril 1875. Avant de partir.

Il est donc probable que c’est au mois de décembre de la même année que la question a été résolue.

Sur un autre coin de la page, une autre note :

Relire avec attention et tout peser.

Au verso du feuillet 28, sept vers dont nous citons plus loin les variantes donnent la fin de la division : LE PAPE AUX FOULES.


I. NOTES EXPLICATIVES.

LES ROIS ENTRENT.

Au-dessus de ce titre, les deux mots rayés : Scène première, indiquent que le manuscrit du Pape commençait là. Plus tard, Victor Hugo a ajouté : LE SOMMEIL et PAROLE DANS LE CIEL ÉTOILÉ.

(1) Le point d'interrogation est dans le manuscrit.