Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/151

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Pend.

D'autres, qui dans Pair.se promènent,
Mènent
Par. monts et vaux des palefrois,
Froids.

L'enfant mort, à la pâle joue,
Joue;
Le gnome grimace, et l'Esprit
Rit:

On dirait que le beffroi pleure;
L'heure
Semble dire en traînant son glas:
Las!

Enfant! retourne dans ta tombe!
Tombe
Sous le, pavé des corridors,
Dors!

L'enfer souillerait ta faiblesse.
Laisse
Ses banquets à tes envieux,
Vieux.

C'est aller -au sabbat trop jeune!
Jeûne,
Garde-toi de leurs jeux hideux,
D'eux!

Vois-tu dans la. sainte phalange
L'ange
Qui vient t'ouvrir le paradis,