Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/315

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


XIX BONHEUR D'ADMIRER


Femmes belles entre les femmes,
Fiers poètes, grands coeurs ouverts,
Qui traînez après vous les âmes
Ivres d'un sourire ou d'un vers,

Qui que vous soyez, ô génies,
Fronts divins, gloire, et toi, beauté,
Vous qui, vivantes harmonies,
Venez à nous dans la, clarté,

Quand je mêle aux bravos sans nombre
Mon obscure acclamation,
Ne vous retournez pas vers l'ombre
Et ne demandez pas mon nom.

Qu'importe mon nom, or ou cuivre,
Perle ou goutte d'eau dans la mer!
Je suis de la foule pour suivre
Et de l'élite pour aimer."

19 février 1849.