Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/518

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Ô folie ! ô génie ! effrayants voisinages !
La forme du bonheur change avec les années.
L’homme scande ici-bas le vers qu’il chante au ciel.
La vie est un torchon orné d’une dentelle.