Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome IX.djvu/406

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


V
réservé pour le volume : pages d’histoire.

Tout un dossier de 27 pages non numérotées, sur papier de fil grand format, était enfermé dans une double chemise ; la première porte ceci :


93
Choses faites, Réservées.

La seconde chemise porte une indication précieuse pour un volume resté à l’état de projet et auquel une des préfaces fait allusion :

Réservé pour le volume (II)
pages d’histoire.

Ceci fera les divisions :

Tribunes publiques.

Robespierre, Danton, Marat.


Les rues de Paris.

Tout cela devra être complété.

« Tout cela » n’a pas été « complété », mais transformé ; la division indiquée sous le titre : Les rues de Paris, ne justifie ici son titre que par les premières lignes, c’est surtout une véritable appréciation de la Révolution ; dans le texte publié, c’est un fourmillement de détails groupés et vivants. Les Tribunes publiques, au contraire, dans le volume ne tiennent qu’une page (142), donnent ici prétexte à de copieux développements. Pour le chapitre : Robespierre, Danton, Marat, le livre II de la deuxième partie nous les présente discutant, se querellant, agissant ; ici ce sont des portraits profondément fouillés.

Cette partie du Reliquat ne peut donc être considérée comme se rapportant directement aux chapitres publiés, ce sont des à-côtés, ou plutôt une version abandonnée entièrement rédigée ; elle est, comme la version publiée, datée du même jour :

Aujourd’hui vingt-et-un janvier 1873, je commence à écrire cette seconde partie du livre 93[1].


  1. Cette note est en marge et en tête du premier des 27 feuillets. (Note de l’éditeur.)