Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome IX.djvu/457

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


H. Feuillet 112. — II. Cimourdain.

Indépendamment d’un ajouté marginal important, ce feuillet offre cette particularité de s’enchaîner, six pages plus loin, au feuillet 118 ; cinq pages de détails sur le caractère de Cimourdain ont donc été intercalées.

Sous les ratures du feuillet 119 on constate une interversion du chapitre III qui devait d’abord être à la place du chapitre II.

P. Q. Feuillets 120-121. — III. Un coin non trempé dans le Styx.

Cette fin de chapitre a été recopiée d’après les ratures du feuillet 123, puis développée et mise au net.


LIVRE DEUXIÈME. — le cabaret du paon.

V. Feuillet 127. — II. Magna testantur voce per umbras.

Ce feuillet, retrouvé parmi les notes, répète à peu près textuellement les premières lignes du feuillet 127bis ; nous ne le citons que pour la note suivante :

Garder à part cette page du dialogue entre R. D. et M. écrite d’avance.

Puis, en marge, la date :

Écrit le 2 décembre 1872.


LIVRE TROISIÈME. — la convention.

R2. Feuillet 149. — I. La Convention.

Le début, rayé trois fois, en tête et en marge, puis au feuillet 150, est mis au net en marge, sous les ratures. Au coin de la page, la date : 1er février ; date répétée et rayée au feuillet suivant.

T2. Feuillet 151. — La fin de la deuxième division est en marge, et la première version ne comportait pas la troisième division ajoutée après coup, comme l’indique la première phrase (Ce qu’était la salle des séances, achevons de le dire).

Z2. Feuillet 160. — En marge des premières lignes de la cinquième division, ces notes :

(Aujourd’hui 8 février, on donne au Théâtre-Français la première représentation de la reprise de Marion de Lorme.)

(9. Les journaux annoncent que la représentation est remise au 11.)