Page:Hugo Rhin Hetzel tome 1.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LETTRE III


CHÂLONS. — SAINTE-MENEHOULD. — VARENNES


Le voyageur fait son entrée à Varennes. — Place où Louis XVI fut arrêté. — Ce qu’on raconte dans le pays. — Comment s’appelait l’homme qui avait en 1791 l’âme de Judas. — Rapprochements sinistres. — Les lieux ont parfois la figure des faits. — Varennes est près de Reims. — L’auberge du Grand Monarque. — Ce que dit l’enseigne. — Ce que dit l’hôte. — L’église de Varennes. — Ce qu’on trouve dans les paysages de Champagne. — Châlons. — La cathédrale. — Notre-Dame. — Le guettier. — Le voyageur dit des choses très risquées à propos d’un petit garçon fort laid qui est dans un clocher. — Les autres églises de Châlons. — L’hôtel de ville. — Quels sont les animaux assis devant la façade. — Notre-Dame de l’Épine. — Le puits miraculeux. — Familiarité du télégraphe avec Notre-Dame. — Un orage. — Sainte-Menehould. — beautés épiques de la cuisine de l’hôtel de Metz. — L’oiseau endormi. — Éloge des femmes à propos des auberges. — Paysages. — Hymne à la Champagne.


Varennes, 25 juillet.


Hier, à la chute du jour, mon cabriolet cheminait au delà de Sainte-Menehould ; je venais de relire ces admirables et éternels vers :

Mugitusque boum mollesque sub arbore somni.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Speluncæ vivique lacus.