Page:Huysmans - En menage - ed Fasquelle 1922.djvu/74

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

aussi pourquoi André a-t-il des allures de bonnet de nuit. Il me navre à la fin des fins !

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Ainsi que ces gens qui, voyant tout à coup sur l’affiche du théâtre où ils allaient acheter du rire l’annonce lamentable d’une relâche, contemplent désespérément les portes, Cyprien et André, après s’être attendus aux joyeuses féeries du vin, regardaient maintenant, atterrés, leurs verres.