Page:Hyspa - L’Éponge en porcelaine, 1921.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Voyons donc ces formes :

Nous avons d’abord le chapeau haut de forme dit, cylindre, ou tube, ou encore tuyau de poêle, lorsqu’il est le digne couronnement de quelque fourneau.

Vient ensuite le chapeau mou, chapeau protéiforme, qui dénote chez son porteur,la plus sombre des énergies.

Enfin nous avons le chapeau melon que portent les ruraux aux jours de foire.

Si la couronne est le chapeau des rois, le chapeau est la couronne des représentants du peuple.

Pour terminer je vais vous dire en quelques mots comment se porte le chapeau.

Le chapeau se porte d’abord sur la tête, puis sur le front, sur la nuque, sur l’oreille, tantôt d’un côté, tantôt de l’autre, le plus souvent de l’autre ; il se porte aussi cabossé.

Un poing. C’est tout.