Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/254

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


130 PROLÉGOMÈNES

et situé dans la quatrième section du troisième climat, et delà elle va se jeter dans le lac du Faïyoum. Directement à l'est, se trouvent le ter- ritoire de l'Egypte et sa fameuse capitale, laquelle s'élève sur le second bras du Nil, celui qui passe devant Delas, localité située auprès du Saîd, à l'extrémité de la seconde section. Ce bras se partage une se- P. 109. conde fois au-dessous de Misr (le vieux Caire), et forme deux branches qui partent de Cbetnouf ' el de Zefta. Celle de droite se divise, devant Terout^, en deux autres bras. Ils se déchargent tous' dans la mer Romaine. A l'embouchure du plus occidental de ces bras est située la ville* d'Alexandrie; sur celle du bras du milieu s'élève la ville de Rechîd (Rosette), et sur celle du bras oriental, la ville de Dimyat (Damiette). L'espace compris entre Misr et le Caire, d'une part, et, de l'autre, les rivages de la mer qui limitent les parties basses du

r

pays de l'Egypte, est rempli tout entier par des lieux habités et des terres cultivées.

La cinquième section de ce climat renferme la Syrie, ou, au moins^ la plus grande partie de ce pays, ainsi que je l'exposerai.

En effet, la mer de Colzom se termine au sud-ouest de la Syrie, auprès de Suez. Après s'être détachée de la mer Indienne pour se diriger vers le nord, elle se détourne ensuite*^ vers l'occident. Il en résulte qu'une partie très-allongée de cette mer tombe dans la sec- tion qui nous occupe, et que son extrémité occidentale se trouve au- près de Suez. Après cette ville on rencontre, sur cette partie de la mer, la montagne de Faran, puis celle de Tor (le Sinaï), puis Aïla, qui est la ville de Madian, et enfin El-Haura, placée à l'extrémité de la section. A partir de là le rivage de cette mer prend une direc- tion méridionale, et longe le pays du Hidjaz, ainsi que nous l'avons dit plus haut en traitant de la cinquième section du second climat. Dans la partie septentrionale de la section dont nous parlons ici, la

' La bonne leçon est <_9yÀJLâ. ' Pour 3.ilj, lisez t>-v-

  • Variante , Ji-ty ; il faut probablement ' Pour li»JiJ=>\j, lisez L*yÂi=>lj!.

lire •"jJyJ, Temout. '" Pour jâ^\, lisez' \yà,\. L'édition de

' Pour ijkiL^Jr , lisez l^»^. Boulac porte \'ôà\-

�� �