Page:Ivoi - Le Radium qui tue.djvu/231

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CINQUIÈME ÉPISODE

L’HOMME SANS PIEDS


CHAPITRE PREMIER

Ézéchiel Bloomberg est étonné


La nuit s’était écoulée paisible.

M. Ézéchiel Bloomberg, en homme d’ordre, en magistrat ponctuel, souleva ses lourdes paupières, bâilla, étendit les bras, promena dans sa chambre de Kearny street un regard vague encore.

— Ah ! bégaya-t-il dans un second bâillement, Liddy, ma chère jeune femme aimée, est déjà levée… Ce doux cœur d’enfant aime à voir naître l’aurore ; âme pure, maîtresse de maison accomplie, et épouse inestimable pour un ancien vieux garçon comme moi.

Cet hommage matinal rendu à Mrs. Bloomberg, il se leva avec la lenteur lourde d’un bœuf au pâturage, procéda à ses ablutions qui achevèrent de le réveiller, puis, tout en commençant à se vêtir, il appela :

— Liddy ! Liddy !

La porte s’ouvrit aussitôt, livrant passage à une petite femme grassouillette, au visage poupin, auréolé de cheveux blond jaune, embroussaillés.