Page:Ivoi - Le Radium qui tue.djvu/233

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Eh bien ? interrogèrent en même temps les deux époux.

— Quelqu’un demande à voir quelqu’un.

Le mari et la femme levèrent quatre bras vers le ciel, comme pour le prendre à témoin.

— Mais qu’est ce quelqu’un ? Le connaissez-vous ? Vous a-t-il dit son nom ?

— Non, mistress, il n’a pas dit son nom.

— Et vous ne le lui avez pas demandé ? clama la petite femme d’un accent tragique.

— Non, bien sûr, parce que cela m’aurait paru inutile.

Du coup, Liddy piétina :

— Voila qu’elle juge inutile… Ah çà ! vous êtes folle, Garet !

La servante eut un rire niais, puis avec la placidité qui ne l’abandonnait jamais :

— Je serais folle, si je l’avais demandé, le nom, puisque je le sais depuis longtemps.

Et, ses maîtres demeurant interloqués devant cette conclusion inattendue :

— Le nom, c’est Gow Sherry, acheva Margaret d’un air triomphant. Pourquoi voulez-vous que j’aille réclamer à cet homme ce que je connais aussi bien que lui ? Ça serait de la parole inutile.

Mais les époux Bloomberg ne l’écoutaient plus. Ils avaient échangé un regard de détresse et, dans un gloussement convulsif, ils se renvoyaient ces phrases désolées :

— Gow Sherry ! Qu’est-ce qu’il veut encore, cet homme endiablé ?

— Il se figure que l’on n’a pas d’autre occupation dans l’existence que d’arrêter les criminels !

Enfin, avec un haussement d’épaules résigné, Ézéchiel gémit :

— Je ne puis pas lui refuser ma porte. Faites entrer, Garet.

Le policier se montrait à la porte, attendant que l’on voulût bien remarquer sa présence.

Toute la personne du détective exprimait si clairement un ahurissement voisin de la folie, son visage maigre était parcouru par des contractions nerveuses si bizarres, que les deux époux, encore que dotés d’une pénétration fort imparfaite, reconnurent qu’une aventure particulièrement grave pouvait seule avoir mis Gow Sherry dans cet état.

Aussi, ce fut d’une voix émue qu’Ézéchiel, saluant le visiteur de la main, prononça :