Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/121

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


On ne saurait prévoir à quelle solution il se fut arrêté, quand un incident inattendu mit un terme à ses perplexités.

Frantz Brummen reparut, portant religieusement un plat de saucisses à la choucroute.

Meinherr, baragouina l’hôtelier, on fa fous servir ensuite la renommée de la maison.

— Vraiment, s’exclama Milhuitcent, enchanté d’une diversion qui lui permettait d’ajourner sa décision. Et quelle est la renommée de la maison ?

— La calantine de folailles et de foies gras en gelée.

— Oh ! Oh !

— Il est d’usache d’orner la pièce télicate d’une cocarde. Voulez-vous m’indiguer fotre bréférence ?

— Comme cocarde ?

— Ya, meinherr ; la tésirez-vous planche à la fleur de lis, ou fiolette à l’abeille ?

Les voyageurs s’entreregardèrent.

La question était insidieuse.

À une époque de suspicion, de défiance universelles, on n’avouait pas au premier venu ses opinions politiques.

Frantz eut un large rire, sa bouche s’ouvrit comme un abîme dans la broussaille de sa barbe, puis avec ce ton paternel que prennent volontiers les aubergistes à l’égard de leurs clients.

Che fois qué fous hésitez. Foulez-fous vous en rabborter à moi ?

— Du choix de la cocarde ?

— Ya, meinherr.

— Laquelle nous attribuerez-vous ?

Celle gue che brefère, meinherr.

— C’est à dire ?

Fenez foir.

— Quoi ?

Fous le ferrez, fenez seulement foir.

Tout en prononçant cette invite d’un ton aimable, le gros Alsacien avait passé ses énormes mains sous les bras de Bobèche et d’Espérat, et les soulevant de leurs sièges sans effort apparent, il les emportait presque vers le fond de la salle.

En toute autre circonstance, les amis eussent tenté de résister, mais la large face du patron des Trois Cigognes était si débonnaire, son sourire disait si clairement ses dispositions amicales, qu’ils s’abandonnèrent à sa volonté. Henry, lui, suivit fort intrigué.