Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le soupçonner, émergea du coche en bourrasque, sauta à terre et se campa devant le gentilhomme en s’écriant :

— Un carrosse, hou dièou ! On a bien raison de dire que Paris est autre chose que la province.

C’était un vigoureux petit vieux, auquel les ans n’avaient rien enlevé de la pétulance de la jeunesse ; les traits un peu forts, l’œil vif, les dents blanches, composaient un ensemble agréable sous le large chapeau. La taille, peu élevée, ne manquait pas d’élégance. De plus, le personnage avait une sorte de majesté. On devinait que, malgré l’humilité apparente de sa condition, le voyageur avait plus l’habitude de commander que d’obéir. Sans forfanterie, mais sans bassesse, il se tenait devant son interlocuteur, attendant sans aucun doute que celui-ci prît la parole.

— Monsieur, reprit ce dernier en désignant la voiture arrêtée dans la contre allée, voici votre carrosse. Si vous voulez y prendre place.

— Eh ! de suite, mon doux Monsou, mais j’ai mon coffre à vêtements sur la diligence.

— Ne vous inquiétez pas de cela. On le fera prendre au bureau des Messageries.

M. Latrague parut hésiter. L’inconnu se pencha à son oreille et murmura de façon à être entendu de lui seul :

— M. le comte d’Artin de Rochegaule a réglé la chose ainsi.

L’argument décida le vieillard :

— Oh ! alors. Qué né lé disiez-vous de suite ?

En quelques pas, il fut auprès du carrosse, le considéra avec une satisfaction évidente :

— Eh ! c’est un vrai !… plus beau que celui de notre maire, le marquis de Baillauris. Je peux monter, Monsieur, acheva-t-il en regardant son compagnon ?

Il y avait du désir et de l’hésitation dans son accent. Évidemment, il n’avait point coutume d’être admis en si noble équipage.

— Certainement, Monsieur.

Avec un geste joyeux, il sauta dans le luxueux équipage, s’y étala béatement, tandis que l’inconnu prononçait à voix basse quelques paroles auxquelles le cocher répliqua :

— Soyez tranquille, j’irais les yeux fermés.

Moins occupé du changement de voiture, qui flattait son amour-propre méridional, Denis Latrague eût peut-être remarqué qu’au moment précis où il se présentait à l’une des portières de l’aristocratique carrosse, un vieillard, à peu près de sa taille, en sortait par la portière opposée.