Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXI

Dernières hésitations


Onze heures.

Autour de la tente de l’Empereur, des lanternes empruntées aux voitures étaient allumées, ne laissant pas un pouce de terrain dans l’ombre.

À distance respectueuse, des formes humaines se déplaçaient lentement, exécutant la promenade monotone des factionnaires.