Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/293

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Un loueur de voitures, murmura Milhuitcent ; c’est évidemment parmi les négociants de ce genre que nous avons le plus de chances d’être renseignés.

Pien, souligna Jacob, qui dit loueur dit floueur. Faut leur mettre un bedit écu sur la langue pour qu’ils répontent.

— On l’y mettra. Ah ! pour délivrer Lucile, je donnerais tout ce que je possède.

Alors ça fa pien. Zeulement, moi, che donnerais bas un écu pour redrouver tute ma famille, si ch’avais le ponheur te l’égarer.

Sans relever la réflexion peu familiale de son jeune compagnon, Milhuitcent pénétra dans la cour.

Une exclamation du gamin le cloua sur place.

Avec un déhanchement grotesque, Jacob s’était arrêté, frappant ses cuisses de coups retentissants, tout en clamant.

Ça, c’est drop fort ! Quand on barle de la queue tu tiable, on la reçoit tans l’œil.

— Que chantes-tu avec la queue du diable ? interrogea le jeune homme surpris.

La vérité vraie ; celle gui brend sa leçon de natation, tétans un puits.

— Mais encore.

— Là, là, tenez, dessous le hancar.

— Quoi ?

La foiture te la bétite sœur tu comte, la foiture en personne naturelle.

Espérât regarda dans la direction indiquée.

Une berline, dont l’élégance contrastait avec la lourdeur des charrettes ou véhicules de louage qui l’entouraient, était remisée sous le hangar.

Milhuitcent se rappela l’avoir vue dans la remise de l’hôtel Villardon, lors de son court passage en cette demeure.

Il n’y avait pas à s’y méprendre.

Mais alors le comte était encore à Lille, à quelques pas de ceux qui le cherchaient. À cette pensée, le cœur du vaillant enfant se prit à battre avec force.

Il allait se trouver en face de son frère indigne. Et cette rencontre, si ardemment souhaitée, lui causait une impression de douleur cuisante.

Le Rochegaule du Roi, le Rochegaule de l’Empereur se heurteraient pour la première fois.

Il restait là, immobile, irrésolu, quand, des écuries faisant suite au