Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/383

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


C’était cette maison qui avait bouleversé le frère, le fiancé de Lucile.

— La Maison Carrée, put enfin prononcer Espérat.

Marc Vidal approuva de la tête.

D’un mouvement instinctif, tous deux s’assurèrent que leurs pistolets étaient en place, puis ils eurent un même :

— Allons !

Et au pas de course ils s’élancèrent, bondirent de pierre en pierre au-dessus du ruisseau et se trouvèrent devant l’entrée de la prison de Lucile.