Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
LES CINQUANTE
1815

PREMIÈRE PARTIE

LES CŒURS D’OR


CHAPITRE PREMIER

QUI EST UN VÉRITABLE PROLOGUE.



Depuis quelques jours, Napoléon avait abdiqué. Escorté par les Commissaires de l’Europe victorieuse, il avait quitté Fontainebleau pour se rendre à l’île d’Elbe.

Mai 1814 commençait.

Or, le 1er de ce mois, comme la journée finissait, un cavalier venant de la direction de Fontainebleau, s’enfonça dans les fourrés de cette partie de la forêt qui avoisine la ville, et est connue sous le nom de Gorges d’Apremont.

À cette époque, Dennecourt n’avait pas encore doté la forêt des sentiers faciles, que le touriste parcourt aujourd’hui sans